La rentrée littéraire de La Pop : lecture#11 de Tristan & Iseut

DIMANCHE 11 DECEMBRE À 11H00

Paolo_Uccello_047b - copie

Note d’intention

A partir du mois de septembre, en écho à la rentrée littéraire, auront lieu à la péniche La Pop des lectures du « Roman de Tristan et Iseut » de Joseph Bédier, une des grandes légendes médiévales qui a nourri l’art dramatique et lyrique. Il s’agit de lectures destinées à un public familial, plus particulièrement aux enfants de plus de 5 ans. Elles sont en entrée libre et ont lieu les dimanches à 11h00. Elles s’organisent suivant le principe de la relecture avec l’idée qu’un même texte lu par deux comédiens résonne différemment comme peuvent l’être deux interprétations d’une même partition musicale. Ces lectures sont assurées par des comédiens membres du Comité de lecteurs du Jeune Théâtre National et par des comédiens « surprises », membres notamment de la Comédie Française. Elles sont filmées et font l’objet d’une transmission en direct depuis la page facebook de La Pop : cela permet à celles et ceux qui n’auraient pu se déplacer jusqu’à la péniche de choisir, pour chaque série de chapitres, deux épisodes différents.


Conception
Clémentine Lebocey, en collaboration avec Joseph Robinne

Chapitres
17, 18, 19

Production
La Pop


Inscription en ligne

Astrid Bayiha pratique différents arts durant son enfance et principalement le théâtre depuis l’âge de quinze ans. C’est après l’obtention de sa Licence d’LLCE Anglais à la Sorbonne Nouvelle qu’elle entre au Conservatoire National Supérieur d’Art Damatique de Paris.
A sa sortie du Conservatoire en 2010, elle travaille avec le performer new-yorkais Eric Wallach, et joue le rôle-titre des Mamelles de Tirésias d’Apollinaire adapté en anglais américain, au Théâtre de la Reine Blanche.
En 2011, elle joue As you Like It de Shakespeare à Villeneuve-en-scène (Avignon), dans une mise en scène de Catherine Riboli, puis on la retrouve dans Trames, une création de Gerty Dambury, au Théâtre de Belleville, en 2012.
En 2013, elle est dans Retour à Argos, une libre adaptation des Suppliantes d’Eschyle, mise en scène par la traductrice et metteure en scène Irène Bonnaud. Elle jouera également dans Afropéennes d’Eva Doumbia à Avignon ( Hauts Plateaux et L’entrepôt).
En 2014, elle commence la saison avec Pearl de Fabrice Melquiot, mis en scène par Paul Desveaux ( Le Volcan/ Scène National du Havre), puis elle interprète Maryse Condé dans La Vie sans Fard, l’autobiographie de l’auteure mise en scène à La Criée de Marseille et à La Chapelle du Verbe Incarné par Eva Doumbia.
A partir du mois d’octobre, elle est dans Les Nègres de Jean Genêt, mis en scène par Bob Wilson au Théâtre de l’Odéon, puis en tournée ( Comédie de Clermont-Ferrand, TNP-Villeurbanne…).
En 2015, Astrid Bayiha joue Rahmouna Sallah dans Haine des femmes, une adaptation du récit autobiographique de la militante algérienne faite et mise en scène par Mounya Boudiaf, à Présence Pasteur, durant le festival d’Avignon.
Au mois de septembre elle joue Jaz de Koffi Kwahulé, aidée d’Ayouba Ali à la mise en scène, au festival Seuls en Scène-Princeton French Theater Festival, à Princeton University aux Etats-Unis.
Fin 2015, on la retrouve sur le plateau du Tropiques Atrium, la Scène Nationale de Martinique, au mois de novembre, pour jouer Suzanne Césaire, Fontaine Solaire, une création d’Hassane Kassi Kouyaté, qu’elle reprendra au Balcon au festival d’Avignon.