INSANAE NAVIS

PAR JANUIBE TEJERA ET LE COLLECTIF WARN!NG

 

Depuis 2011, les musiciens et artistes du collectif WARN!NG se rassemblent autour de projets hybrides, reconsidérant le rapport qu’ils entretiennent à l’instrument et à la scène. Virtuoses et téméraires, ils ne se satisfont pas de la seule technicité mais cherchent à éprouver ensemble de nouveaux dispositifs de jeu et d’improvisation.

 

« Si la folie nous parlait, que nous dirait-elle ? » s’interrogeait Erasme. Cette question résonne encore dans l’imaginaire du compositeur Januibe Tejera et des musiciens du collectif WARN!NG. S’inspirant des embarcations mystérieuses qui, à la Renaissance, promenaient les fous hors des cités, le spectacle musical Insanæ Navis en est l’écho.

La folie est traitée ici en tant qu’acte de liberté individuelle, acte de désobéissance face à la norme. C’est une folie critique qui prend forme par l’humour et qui s’érige en rempart de l’âme face aux absurdités du réel. S’appuyant sur des textes de Müller, Foucault ou Camus, cette Nef des fous surgit de la pratique du collectif, qui se joue de la frontière fragile entre musique écrite et improvisation, entre norme et liberté.

Sur scène, les musiciens-actants s’extraient du rapport conventionnel à leurs instruments et utilisent corps et voix pour sonder en orchestre improbable les confins résonnants de la folie et de la raison, jusqu’à la transe. Le travail de scénographie de Franck Jamin invite le spectateur à pénétrer un espace intime qu’entourent et traversent les interprètes. Immergé au cœur de cette Nef des fous, le spectateur vogue au-delà des territoires raisonnables, traversant les contrées du rêve et de l’imaginaire.

 

4 & 5 MAI 2018 À 19H30, 6 MAI À 16h30
[CRÉATION]

Durée : 1h environ

 

 

 

 

 

 

 

Une création du collectif WARN!NG

Composition et mise en scène Januibe Tejera

Assistant à la mise en scène Thierry Debroas 

Scénographie Frank Jamin

Création lumière Benjamin Ferry

Flûte Samuel Bricault

Chant et contrebasse Elise Dabrowski

Hautbois Sylvain Devaux

Harpe Éloïse Labaume

Saxophone Carmen Lefrançois

Tuba Maxime Morel

Guitare Rémy Reber

Alto Julia Robert

Piano Alvise Sinivia

Collaboration au développement artistique Clara Chabalier et Louise Hakim

Collaboration à la recherche musicale Julien Vincenot et Vincent Laubeuf 

Production Collectif WARN!NG

Coproduction Théâtre de Vanves, La Pop, Motus – compagnie musicale

Résidences Théâtre Gérard Philippe – Centre dramatique national de Saint-Denis, La Muse en Circuit – Centre national de création musicale, CENTQUATRE – PARIS

Avec l’aide d’Arcadi Île-de-France

Avec le soutien de la DRAC Île-de-France,de l’Adami, de la Spedidam et de La Muse en Circuit – Centre national de création musicale

 

 

 

Collectif Warn!ng

Le collectif WARN!NG, né en 2011 de la rencontre d’artistes issus du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, explore la diversité de la création contemporaine tout en se ressourçant aux moments forts de la modernité du xxe siècle. Imaginé par le pianiste Alvise Sinivia et la saxophoniste Carmen Lefrançois, il regroupe des musiciens, des compositeurs, des danseurs, des chorégraphes, des vidéastes, des ingénieurs du son…

Cultivant un goût pour l’expérimentation et l’improvisation, le travail et la réflexion menés par ses membres aboutissent à la création de performances ou de concerts, conçus comme de véritables spectacles, au cours desquels la spatialisation du son, la mise en lumière et la scénographie transportent le public dans un univers à chaque fois unique.

Son fonctionnement reposant sur le partage, le dialogue et la confiance mutuelle, le collectif WARN!NG travaille sans chef d’orchestre. Sa grande force est de se nourrir de l’énergie et de la créativité que chacun lui insuffle. Aux musiques aujourd’hui s’ajoute une passion partagée pour l’improvisation ; repoussant toujours plus loin les limites instrumentales, les interprètes-improvisateurs du collectif aiment façonner l’enivrante matière sonore.

Depuis sa création, le collectif s’est produit dans de nombreux festival et salles : le festival du Printemps des Arts de Monte- carlo, le festival Le Classique c’est pour les vieux, le festival Mens’ alors, à Radio-France, au Zénith de Paris, au Triton, à la Gaîté Lyrique, à l’Albatros, au théâtre Méga-Pobec…

 

Januibe Tejera

Compositeur franco-brésilien, Januibe Tejera est influencé par l’écriture théâtrale et par les musiques de tradition orale. Son travail, tourné vers le théâtre musical, a reçu plusieurs prix, bourses et commandes, aussi bien en France qu’à l’étranger (Festival Musica, Festival de Darmstadt, Radio France, Ministère de la Culture du Brésil, Prix San Fedele, Prix Franz Liszt…). Il a été artiste résident dans divers ensembles et institutions, notamment en 2014-2015 et est également membre de l’Académie de France / Casa de Velázquez. Sa musique est jouée par des orchestres de renommée tels que l’Ensemble Intercontemporain, l’Ensemble Ictus, l’Ensemble Modern, TM+, l’Ensemble Linea, l’Ensemble Multilatérale, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, la Camerata Aberta, et elle est programmée dans les plus importants festivals européens – Musica de Strasbourg, Darmstadt, Musica Nova, London Festival, Bienal de Música Brasileira, Festival Milano Musica. Pour 2019, Januibe Tejera prepare un nouveau spectacle, commande de l’ensemble TM+ et de l’Ircam, pour le festival Manifeste. En parallèle, une production cinématographique en collaboration avec Panitas Films autour du son et du geste instrumental est en construction.

Januibe Tejera est diplômé du Conservatoire national supérieur de musique de Paris avec un premier prix en composition musicale, ainsi que du cursus de L’Ircam. Il a été directeur artistique du Festival Contemporanea-RS, directeur musical de diverses formations, et enseignant de composition électroacoustique à l’Université Paris-Est et au conservatoire de Bagnolet.

 

Frank Jamin 

Diplômé d’architecture-dplg- en 2000 sur sa recherche et fiction architecturale consacrée aux espaces secrets dans laquelle il se met lui-même en scène, il fonde avec quelques artistes le collectif G.I.L.L.E.S. et réalise ses premières scénographies de spectacle et d’exposition. Sa pratique s’appuie sur une approche sensible et contextuelle des projets. Au sein de cette association il développe actuellement des opérations qui mettent particulièrement en jeu des espaces cachés. Il a scénographié de nombreuses pièces de théâtre d’objets de Marie Hélène Dupont.

Depuis 2004 il est presque de tous les projets portés par Daniel Larrieu de N’oublie pas ce que tu devines à Flow 612. Il travaille également avec d’autres artistes: Osman Kassen Khélili, Denis Lachaud, Vincent Larivière, Vincent Rafis, Emmanuel Langevin, José Montalvo et Dominique Hervieu ou encore Camilla Saracéni. Sa rencontre avec le compositeur Nicolas Frize sur L2 concert de porcelaine, à la manufacture de Sèvres est l’origine d’une collaboration très riche et très variée; dernière réalisation 2016 : Symphonie pour objets infinis, un mobile musical pour la boutique Hermès.