UN INCUBATEUR CITOYEN

La Pop est un lieu au service de la création et de la société ! Cette fabrique artistique dédiée à la réflexion et à l’expérimentation autour des sons et de la musique est l’un des rares lieux d’Ile-de-France où les différents publics assistent uniquement à des premières, à des propositions scéniques présentées pour la première fois. Conjointement à cette activité artistique, La Pop œuvre sans relâche à repositionner l’art et le savoir au centre de la société.

 

Ainsi, des dispositifs d’éducation artistique et culturelle se déploient chaque année auprès d’une trentaine d’établissements (écoles primaires, collèges, lycées et institutions d’enseignement supérieur) et centres sociaux. La Pop applique une charte éco-responsable particulièrement ambitieuse. Ses modes d’accompagnement et de soutien à la création s’adressent prioritairement à des équipes artistiques pluridisciplinaires, paritaires, principalement émergentes et le plus souvent possible d’origines diverses.

 

 

TRANSMETTRE ET FAVORISER LA PRATIQUE ARTISTIQUE

Un lieu dédié à la création n’est pas un lieu réservé exclusivement aux artistes ou à ceux qui les accompagnent.

À l’image de la richesse des problématiques, des esthétiques et des pratiques artistiques qu’elle défend, La Pop s’engage au plus près des publics quels que soient leurs âges ou leurs difficultés d’accès à l’art. À travers des parcours et ateliers artistiques innovants, co-construits avec ses différents partenaires, La Pop œuvre à faire découvrir à tous ses publics de nouvelles perspectives et regards sur l’objet sonore et musical.

 

Ces projets d’éducation artistique et culturelle sont développés à l’échelle locale, auprès d’établissements du quartier d’amarrage de La Pop, mais aussi à l’échelle francilienne, auprès d’élèves et d’étudiants, de personnes en situation de handicap ou éloignées des institutions culturelles. Ces actions sont directement liées à la programmation artistique ou répondent plus spécifiquement à des problématiques en lien avec les sons et à la musique. Elles placent les participants au cœur de la création, et visent à les sensibiliser à la singularité de leur environnement sonore comme à la force artistique des sons et de la musique.

 

Pour en savoir plus sur ces projets, cliquer ici.

 

 

 

CRÉER & ÊTRE ÉCO-RESPONSABLE

Réduire durablement notre consommation d’eau et d’électricité, promouvoir les circuits courts, trier, recycler et composter, privilégier le prêt et la mutualisation, l’achat de matériels d’occasion, les déplacements en train… Ces actions, et bien d’autres encore, contribuent à la création de spectacles éco-responsables ayant un impact le plus faible possible sur l’environnement. Cette politique ambitieuse et structurante repose sur une charte communiquée à toutes les équipes accueillies en résidence. Elle est notamment inscrite en annexe de tous les contrats et conventions signés.

 

L’enjeu est de limiter l’empreinte écologique du projet, de sensibiliser nos publics et les équipes artistiques accueillies, et d’encourager des partenaires du spectacle vivant à s’engager à leur tour dans ces nouvelles pratiques. Dans ce cadre, La Pop est membre fondatrice de l’association ARVIVA – Arts vivants, Arts durables, qui vise à identifier les alternatives durables pour réduire l’impact environnemental du spectacle vivant, en incluant tous les maillons de la chaîne.

 

 

 

CRÉER ET DIFFUSER : ET SI L’ON FAISAIT AUTREMENT ?

 

Engager une transition écologique au cœur des activités du spectacle vivant, tout au long du processus de création, tel est le défi majeur de la création artistique contemporaine – par devoir d’exemplarité bien sûr mais aussi parce que l’impact environnemental d’un spectacle est réel. Aussi, nous nous engageons à réduire la production de déchets et de CO2 dans toutes les dimensions du processus créatif, comme dans toutes les étapes de diffusion d’un spectacle. 

Parmi les mesures emblématiques, le recours systématique au train pour les moyennes et longues distances et au vélo pour les trajets quotidiens des équipes artistiques comme administratives. La Pop est une péniche qui préfère le vélo et le train, aux voitures et aux avions !

 

 

DES ACTIONS À TOUS LES NIVEAUX DU PROJET

 

Cette transition écologique traverse l’ensemble du projet, qu’il s’agisse de gestes quotidiens (une politique ambitieuse de réduction et gestion des déchets, usage de gourdes, usage raisonné des appareils électriques…), de choix structurants (choix de communication sur des supports recyclés, recourt à de l’électricité verte, mais aussi réflexion sur le stockage des données…) ou de l’attention forte portée à l’éducation et la formation. Une signalétique claire permet à chacun d’agir au quotidien pour trier et revaloriser les déchets. Une attention particulière est portée à l’équipement et à son mobilier dont la majeure partie des meubles et des décors proviennent de ressourceries ou de dons.

 

 

LA CHARTE ÉCO-RESPONSABLE : UN OUTIL DE SENSIBILISATION ET UN LEVIER D’ENGAGEMENT

 

Notre charte éco-responsable est composée de cinq chapitres : les déchets, les transports, l’énergie et l’eau, l’alimentation, les tournées et les déplacements. Affiché et transmis à nos partenaires et aux équipes accueillies en résidence, ce document, inscrit dans les annexes des contrats et conventions signés par La Pop, est pensé comme une boîte à outils inspirante et stimulante qui incite aux petits gestes comme aux changements profonds. Cette charte a été saluée par l’ONG Zero Waste France qui observe rarement de tels engagements dans des lieux de culture accueillant du public.

 

Consulter la charte éco-responsable ici.

 

 

Pour aller plus loin encore, La Pop bénéficie d’un accompagnement avec le cabinet de conseil B&L Evolution de mai 2020 à janvier 2021. Cet accompagnement vise à structurer notre démarche RSE et à définir nos priorités afin d’élaborer un plan d’action opérationnel prenant en compte tous les aspects du développement durable.

 

 

 

SOUTENIR LA PARITÉ ET LA DIVERSITÉ

Fondement des politiques de lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes, la parité est un principe essentiel de La Pop depuis sa création en 2016 et se retrouve à tous les niveaux de son fonctionnement : composition du conseil d’administration, équipes artistiques accueillies, équipe permanente, comité de parrainage, comité scientifique, Pop conf’ rassemblant chercheurs.euses et artistes !

 

Une attention particulière est également portée à la diversité culturelle des hommes et des femmes présents.es sur scène. La programmation de La Pop porte l’ambition de refléter, du mieux possible, la diversité des citoyens et de leurs regards sur la société.