INSTALLATION SONORE

Orpheus Collective de Violaine Lochu

 

Chaque année, La Pop propose aux franciliens, notamment aux plus jeunes d’entre eux, de découvrir dans la cale de la péniche une œuvre d’art dont le son est l’un des éléments constitutifs, voire le principal enjeu. Après Claude Lévêque, Christian Boltanski, Robin Meier et Cécile Beau, c’est au tour de l’artiste plasticienne Violaine Lochu de s’emparer de cet espace flottant.

 

Le travail de Violaine Lochu, artiste transdisciplinaire évoluant dans de nombreux champs artistiques, explore la voix comme vecteur de rencontre et de métamorphose. Invitée par La Pop, Violaine Lochu présente le dispositif Orpheus Collective, construit à partir d’enregistrements de voix d’enfants, dans lequel elle s’intéresse ici à la notion de voix « prophétique ».

 

La figure mythologique d’Orphée est ici convoquée à plusieurs titres. Poète, musicien, considéré par certains comme prophète, Orphée est associé aux traversées périlleuses et à l’outre-monde.

 

En réactivant le mythe sur la péniche, Violaine Lochu propose à son tour une traversée, et pose dans une perspective contemporaine, la question de l’avenir humain et planétaire. Vers quoi nous dirigeons-nous ? Est-ce une forme d’enfer ? Pourrons-nous en revenir ? Qu’allons-nous y laisser ?

 

Dans certains moments de crise, la figure de l’enfant-prophète, qui fait ici écho à celle d’Orphée, a pour rôle de prévenir les hommes des catastrophes à venir. Le fait par exemple, que l’alerte climatique mondiale soit aujourd’hui symboliquement portée par une enfant, en est une des actualisations.

 

À leur manière, les voix d’enfants collectées puis réactivées par Violaine Lochu nous posent elles aussi, la question de notre devenir collectif.

 

 

 

Du 6 juin au 12 juillet 2020

Du mercredi au dimanche, de 13h à 19h

[CRÉATION – INSTALLATION SONORE]

 

Entrée libre – ouverture dans des conditions sanitaires strictes : jauge limitée à 6 personnes, port du masque obligatoire, etc.
Afin de limiter tout contact et prêt de matériel, nous vous invitons à vous munir de votre propre casque audio ou de vos écouteurs de téléphone pour visiter l’installation.

Violaine Lochu

 

Née en 1987, Violaine Lochu vit et travaille à Montreuil (93).

 

Le travail de Violaine Lochu est une exploration de la voix comme vecteur de rencontre et de métamorphose. Lors de longues périodes d’immersion dans des milieux spécifiques elle collecte différents matériaux sonores et visuels à partir desquels elle crée des performances, des installations sonores, des vidéos et des éditions. Sa pratique est transdisciplinaire ; évoluant dans le champ de l’art contemporain, de la musique, du théâtre, et de la poésie sonore ; créant des passerelles entre des univers contemporains et anciens, savants et populaires ; se nourrissant de rencontres avec des entités humaines (babils des bébés dans Babel Babel, parole divinatoire d’une voyante dans Madame V., mémoire collective d’une ville dans Mémoire Palace) ou non humaines (chant des oiseaux de Laponie dans Hybird, intelligence artificielle dans E.V.E, monde minéral dans Vestiges de Roncevaux…) mais aussi de lectures d’ouvrages appartenant au champ des sciences humaines (anthropologie, sociologie, psychanalyse). La rencontre et la collaboration (avec d’autres musiciens, chorégraphes, circassiens, artistes visuels, graphistes, chercheurs en sciences humaines…) sont au cœur de sa démarche.

 

Violaine Lochu est diplômée de l’ENSAPC (Ecole nationale supérieure d’art de Paris Cergy) et titulaire d’un Master II de recherche en arts plastiques (université Rennes 2). Lauréate du prix Aware 2018 et du prix de la performance 2017 du Salon de la Jeune Création, nominée au prix Bernard Heidsieck – Centre Pompidou 2019, elle a performé entre autres au Centre Pompidou, au Palais de Tokyo, lors de Parade for FIAC 2017, au Jeu de Paume, au Centre d’Art Contemporain de Genève en Suisse, au Kunsterein de Munich en Allemagne, au théâtre le 4e art de Tunis… Son travail a été exposé lors de nombreuses expositions notamment au MAC Lyon (Storytelling, 2019), MAC VAL (Tous de Sangs Mêlés, 2017), au Ferenczi museumi centrum en Hongrie (Reconstructing Eden, 2018), au Centre à Cotonou au Bénin (Regards sur la performance, 2018), à la galerie Gamu à Prague en République Tchèque (Desires of changes, 2019), au Centre d’art Bétonsalon et à la Justina M. Barnicke Gallery à Toronto au Canada (Something more than a succesion of notes, 2013)… La Villa Vassilieff, Les Fonds Leclerc, Le CAC La Synagogue de Delme, le CAC Galerie de Noisy-le-Sec, le Rickundgarden Museum (Suède), le Stiftung de Karlsruhe (Allemagne)… l’ont accueillie en résidence. Gràce au soutien du Centre National des Arts Plastiques, elle a mené en 2017 une recherche en Laponie. Violaine Lochu développe également de nombreuses collaborations avec des musiciens (Joëlle Léandre, Julien Desprez, Jean-Luc Guionnet, Serge Teyssot-Gay…).

 

Conception Violaine Lochu

Lumières et son Baptiste Joxe 

Collaborateur technique Adrien Bonnin 

Vidéo Cécile Friedmann

Graphisme Christophe Hamery 

Entretien pour le livret d’exposition Vinciane Despret

Avec la contribution d’une cinquantaine d’enfants

 

Production La Pop

Remerciements Arthur Michel et l’équipe de La Péniche Adélaïde

 

Pour découvrir cette œuvre sans se déplacer jusqu’à la péniche, La Pop a, cette année, imaginé un dispositif de médiation qui permette de découvrir et d’interagir avec l’oeuvre depuis votre classe. Si vous êtes intéressé.e, nous pouvons vous faire parvenir un dossier pédagogique vous permettant de mener les séquences pédagogiques suivantes :
1. Découverte de l’œuvre (interview de l’artiste adaptée aux jeunes, vidéo performance, extraits de la création sonore…)
2. Activités en liens avec les thématiques de l’œuvre (concours de nouvelles, écrits et dessins d’invention, étude des mythes ayant inspirés cette installation…)

 

Une médiatrice vous épaulera et vous conseillera pour que vous puissiez mener ces séances en autonomie, ou bien, si vous le souhaitez, se déplacera en classe pour présenter l’œuvre à vos élèves.

 

Niveau conseillé : de 6 à 12 ans
Contact : pedagogielapop@gmail.com

 

La Pop lance un concours d’écriture, autour de la création de l’installation sonore Orpheus Collective de Violaine Lochu. En prolongement de cette installation, amateurs ou confirmés sont invités à prendre la plume – ou le pinceau pour les plus jeunes – autour du thème suivant : «Navigue vers le futur».

 

À cause du réchauffement climatique et de la fonte des glaces, vous embarquez dans un bateau pour naviguer vers une nouvelle vie, un nouveau monde, un autre futur. Comment est ce bateau ? Avec qui embarquez-vous ? Quel voyage entreprend cet équipage ? Quel est cet ailleurs vers lequel vous voguez ? 

 

 

 

CATÉGORIES ET MODALITÉS DE PARTICIPATION

 

Trois catégories sont ouvertes :
– pour les plus jeunes : au choix, dessin ou nouvelle (1 à 2 pages)
– de 10 à 16 ans : nouvelle de 1 à 3 pages
– 16 ans et plus : nouvelle de 3 à 10 pages

À l’exception des plus jeunes qui peuvent participer en réalisant un dessin, le format de la nouvelle respectera les quelques consignes suivantes : police Times new roman, taille 12, interlignes 1.15, texte justifié. Toutes les œuvres doivent être des œuvres originales, individuelles ou collectives et comporter un titre.

Merci d’envoyer vos textes et dessins par mail avant le vendredi 30 juin 2020 minuit en précisant dans l’objet du mail « Concours de nouvelles + la catégorie » à pedagogielapop@gmail.com

 

 

PRIX ET JURY

 

Les résultats seront diffusés le 5 juillet 2020 sur nos réseaux sociaux et notre site web.
Pour chaque catégorie, trois prix sont à pourvoir. 1er prix : un bon d’achat de 30 € auprès de nos librairies partenaires. 2ème prix : deux places pour un spectacle de l’édition de l’Automne 2020. 3ème prix : l’affiche et le livret de l’exposition. Les nouvelles des gagnants seront par ailleurs diffusées sur le site de La Pop !

Les nouvelles seront sélectionnées par un jury composé de :

– Violaine Lochu, artiste et performeuse

– Olivier Michel, directeur de La Pop

– Julien Augustyn, librairie Litote en tête (Paris 10e)

– Anaïs Massola, librairie Le Rideau rouge (Paris 18e)

– Clémentine Lebocey, comédienne et intervenante artiste pour La Pop

– Clara Chabalier, metteuse en scène, comédienne et intervenante artiste pour La Pop

– Thomas Guillaud-Bataille, créateur radiophonique et intervenant artiste pour La Pop

 

« Sur les traces d’Orphée, l’artiste traverse l’époque, ses remous, pour poser la question du  “monde d’après”. Par les sens autant que par la pensée, elle nous embarque. » – Anaïs Heluin pour Sceneweb

 

« Orpheus Collective est réalisée à partir d’enregistrements de voix d’enfants interrogés sur l’avenir de notre planète. Une quarantaine de témoignages qui font écho aux prophéties d’Orphée et au discours de la jeune militante écologiste Greta Thunberg, porte-parole de toute une génération inquiète de son sort. » – Thierry Voisin pour Télérama Sortir

 

« Les mots des enfants ne nous parviennent pas directement. Ils sont dans nos casques, mais l’installation a son propre souffle, ses propres sons et mots. Elle ne se regarde pas avec un début et une fin mais se performe. » – Amélie Blaustein Niddam pour Toute La Culture