‘STORIZ

JOACHIM MAUDET & SOPHIE LÈBRE

 

Riche de multiples collaborations auprès du Pôle (Léonard Rainis et Katell Hartereau), d’Arthur Perole ou encore de Tatiana Julien, le danseur Joachim Maudet signe son premier duo. ‘STORIZ est une performance ventriloque inclassable, une ode à la musicalité du corps, une pièce qui cultive l’art de la bascule.

 

Pensé comme un atelier de fabrique narrative, ce duo en transformation continue propose un décalage entre ce qui est vu et entendu, signifié et interprété. Main dans la main, Joachim Maudet et Sophie Lèbre additionnent des matières corporelles données – comme la lenteur ou le tremblement – à des gestes ou actions. On assiste alors, en un instant, à l’émergence de différentes strates de sens.

 

Désirant laisser résonner leur voix intérieure, nos deux créateurs ont prolongé cette recherche autour du décalage narratif par l’exploration du pouvoir de la voix. D’une sirène d’alarme à des cris de bébés, de sons abstraits à des ronflements, différentes nappes sonores se succèdent et proposent un contrepoint inédit au geste. Les vibrations des cordes vocales se mêlent aux mouvements du corps, dans un dialogue entre intérieur et extérieur qui génère en permanence de nouveaux décalages de sens.

 

Par la dissociation, l’accumulation ou la contradiction entre le corps et la voix, une étrangeté, une ironie voire une absurdité jaillissent. D’un simple geste, d’un simple son, émerge alors une infinité d’interprétations possibles laissant le spectateur libre de se départir du besoin d’interpréter et créateur de son propre regard.

 

18 & 19 DÉCEMBRE À 19H30
[CRÉATION]

Durée : 40 min. environ 

 

 

Chorégraphie Joachim Maudet

Avec Sophie Lèbre et Joachim Maudet

 

Dans le cadre de Danse Dense # le festival

Production Compagnie Les Vagues

Coréalisation Danse Dense et La Pop

Avec le soutien du Festival La Becquée, de Wine / Cie La Bazooka, Quartz – Scène nationale de Brest, Klap Maison pour la danse, Micadanses, Point Ephémère, Danse à tous les étages, Le Triangle / Scène conventionnée danse 

La compagnie Les Vagues est soutenue depuis décembre 2018 par Danse Dense.

 

Joachim Maudet

 

Originaire de Bretagne, Joachim Maudet entre dans le cursus contemporain du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) en 2007 et obtient son diplôme avec mention en 2012.

En parallèle de sa formation, il étudie à l’université Paris VIII en art du spectacle théâtrale puis en Art et Spectacle Chorégraphique ou il obtient sa licence en 2010.

Il commence sa carrière d’interprète avant la fin de sa formation, en collaborant avec Tatiana Julien (Cie Interscribo) sur la Mort et l’Extase  ainsi qu’Arthur Perole (Cie F) sur Divine Hérésieet Rock’n Chair (première version).

Riche de sa formation et curieux de découvrir d’autres horizons, il part à l’étranger, ou il dansera pour l’Akram Khan Dance Compagnie (UK), la Noord Nederlandse Dans (Holland) ainsi que le National Dance Company Wales (UK).

Il revient en France en Mai 2013 et commence à collaborer avec plusieurs chorégraphes tel que Samuel Faccioli et Bérengère Fournier (La Vouivre) sur le projet jeune public La Belle, Christian Ubl (Cie CUBe) sur le projet Shake It Out, Arthur Perole sur les projets Rock’n Chairet Ballroomou encore Leonard Rainis et Katell Harterau (Le pole) sur plusieurs projets : Every Little Mouvement, Dance with dinosaurs, The perfect moment, basés sur de l’écriture instantané.

C’est de ses expériences en tant qu’interprète, aussi différentes les unes que les autres tant au niveau de la recherche qu’au niveau du public touché, que l’envie de créer apparaît. Il commence alors à collaborer avec Sophie Lèbre autour du duo «ˈstɔːriz ». La compagnie Les Vagues voit le jour en Juillet 2017.

 

 

Sophie Lèbre

 

Sophie Lèbre s’initie à la danse dès l’âge de 6 ans, en Provence, dans le sud de la France. C’est après un cursus danse-études à Grenoble, suivi d’une année de formation professionnelle à Aurillac qu’elle est acceptée, en 2010, au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris en section contemporaine.

En septembre 2013, Sophie rejoint le Ballet Junior de Genève où elle interprète des pièces de Stijn Celis, Hofesh Schechter, Cindy Van Acker et des créations de Yann Marussich et Osnat Kelner.

A sa sortie, Sophie rejoint la compagnie Neopost Foofwa, pour le projet Utile/Inutile.

Elle travaille actuellement avec Christoph Winkler (Berlin), Leonard Rainis et Katell Hartereau (Lorient) et Olivier Dubois (Paris)