TOMBER SANS BRUIT

ÉLISE DABROWSKI

 

[TRAGÉDIE LYRIQUE]

 

MARDI 17, MERCREDI 18 ET JEUDI 19 DÉCEMBRE A 19H30

Durée : 1h environ

 

 

Réalisé à partir d’archives sonores et visuelles, Tomber Sans Bruit s’inspire librement du drame industriel et social d’un grand groupe français, leader de l’habillement : Vivarte. Sur scène, salarié·e·s et dirigeant·e·s dialoguent avec un chœur de haut-parleurs et rejouent les échos d’une chute annoncée, mêlant leurs voix à la musique électronique et au trombone.

 

Au début des années 2000, Vivarte compte une vingtaine d’enseignes (la Halle, André…) et emploie plus de 20 000 personnes. Vingt ans plus tard, il est liquidé avec ses trente dernier·e·s salarié·e·s. Tomber Sans Bruit investit cette histoire réelle et fait appel à la musique mixte élargie (musique électronique avec sons fixés et interprétation en live) pour déployer toute la puissance de ce drame collectif.

 

Cette forme lyrique fait le pari de la réunion de la voix parlée, parlée-chantée et de la voix lyrique, des mots qu’elle investit, des émotions qu’elle libère afin d’ouvrir aux spectateur·rice·s le lieu retrouvé d’une expérience commune.

 

 

 

· À partir de 10 ans
· Présences brèves de sons forts
· Chaque représentation est suivie d’un échange ouvert à tou·te·s avec l’équipe artistique

 

 

Conception et direction artistique Élise Dabrowski

Composition Élise Dabrowski et Eric Broitmann

Textes Antoine Veyronnet et Elise Dabrowski

Interprétation Élise Dabrowski, Angèle Chemin, Vincent Vantyghem, Éric Broitmann et Christiane Boop

Son Anaïs Georgel

Scénographie Franck Jamin

Lumière Gildas Gouget

Régie générale Déborah Atlan

Co-mise en scène soutenue par Jean-Benoît Nison

Production TREPAK

Coproductions La Pop, CNCM La Muse en Circuit Alfortville, CNCM Césaré Reims, Abbaye de Noirlac, Théâtre de Vanves

Soutiens DRAC Île-de-France, ADAMI

 

Dans le cadre du dispositif DGCA-Sacem, Élise Dabrowski est compositrice associée à La Pop au cours des saisons 24-25 et 25-26.

 

ÉLISE DABROWSKI

Artiste protéiforme, Elise Dabrowski est chanteuse lyrique, contrebassiste, improvisatrice et compositrice. C’est après avoir suivi l’enseignement de Bruno Ducol au CNR de Reims et en intégrant la Maîtrise de Radio France qu’elle développe son attirance aigüe pour la musique d’aujourd’hui. L’interprétation de nombreuses créations au sein de Radio France ne cesse de la construire : Thierry Pécou, Édith Lejet, Claude Ballif et le répertoire du XXe (Petites Liturgies de O.Messiaen entre autres). En parallèle, elle joue régulièrement en solo voix et contrebasse ainsi qu’avec les musicien·ne·s improvisateur·rice·s Joëlle Léandre, Louis Sclavis, Bruno Chevillon, Claudine Simon, Fidel Fourneyron…

En 2013, elle reçoit sa première commande d’écriture pour le parcours jeunesse du Théâtre de la Ville avec Quelque part au coeur de la forêt de Claude Merlin. À partir de là, son goût pour les formes scéniques s’accentue.

Elle joue en tant que chanteuse-interprète dans Chant d’hiver de Samuel Sighicelli, La Métamorphose de Michaël Lévinas avec l’ensemble du Balcon dirigé par Maxime Pascal, Avenida de los Incas de Fernando Fiszbein à l’Opéra de Lille avec Le Balcon, Bureau 470 de Tomas Bordalejo, Voyage d’hiver de Jelinek et Sébastien Gaxie, Jacob Lenz de Wolfgang Rihm au Théâtre de l’Athénée, Les chants de l’Amour de Gérard Grisey à l’Opéra de Lille en 2021, Fauves d’Alexandre Levy en 2024-2025.

Elle monte sa compagnie TREPAK pour réaliser son rêve, créer une troupe lyrique de création jouant ses propres créations :

Comment s’en sortir sans sortir avec Claudine Simon en 2018, Pain Maudit en 2019, Choir en 2022, les Suppliantes en 2023 (d’après les Suppliantes d’Eschyle, opéra pour choeur d’enfants, commande de la Maison de la Musique de Bagneux) et Tomber Sans Bruit en 2024.

 
 

 

© RomainAL