IDÉES MUSICALES

DE MAXIME KURVERS

 

Metteur en scène et scénographe, Maxime Kurvers poursuit sa recherche sur les fondements de l’œuvre théâtrale. Aux confins de l’histoire de la modernité musicale et du théâtre d’avant-garde, il transpose ici une série d’actions musicales au sein d’un espace théâtral. Un récital expérimental pour penser le théâtre ailleurs que dans l’illusion du spectacle, autant qu’une tentative de révéler la grammaire et les usages du théâtre via la musique de scène.

 

N’étant pas lui-même compositeur, et n’appliquant donc aucun savoir harmonique ou musicologique a priori, Maxime Kurvers cherche à produire dans le cadre de cette soirée une écriture musicale que le théâtre seul rendrait possible, un récital expérimental pour penser le théâtre ailleurs que dans l’illusion du spectacle, autant qu’une tentative de révéler la grammaire et les usages du théâtre via la musique de scène.

 

Apparaîtra alors peut-être dans le feuilletage d’une idée musicale à une autre comme un témoignage vivant et critique du travail artistique en train de se faire, s’interrogeant, toujours, sur ce qui a minima fait théâtre.

 

« Quelque chose de la grammaire et des usages du théâtre peut-il être révélé par un médium – musical – cousin ? La musique de scène, bien souvent ornement spectaculaire trop proche des effets de fascination, peut-elle au contraire imposer les conditions minimales pour penser le théâtre ailleurs que dans l’illusion du spectacle ? Qu’on ne s’y trompe pas : c’est bien pour le théâtre, et pour un théâtre d’art expérimental, que j’ai imaginé ces idées musicales.» Maxime Kurvers

 

 

 

Conception, mise en scène et interprétation, Maxime Kurvers
Lumières, Manon Lauriol

 

Avec la participation d’un groupe d’amateurs et musiciens-interprètes

 

Avec des pièces ou extraits de pièces de Pierre Corneille, Henry Cowell, Frédéric Chopin, Haruomi Hosono & Miharu Koshi, Keith Jarrett, Maxime Kurvers, La Monte Young, Hortense Michel, Sergei Rachmaninov, Franz Schubert, Karlheinz Stockhausen, Richard Wagner

 

Production La Pop et MDCCCLXXI

Avec le soutien du Festival Musica, du Théâtre de l’Aquarium et de la Ménagerie de verre dans le cadre de Studiolab

Maxime Kurvers

Maxime Kurvers, né en 1987 à Sarrebourg en Moselle, vit actuellement à Paris. Il poursuit des études théoriques en arts du spectacle à l’université de Strasbourg avant d’intégrer la section scénographie de l’École du Théâtre national de Strasbourg (2008-2011). Il travaille depuis 2008 à réaliser des scénographies de théâtre et assiste régulièrement le chorégraphe Jérôme Bel dans ses projets.

 

En 2015, il réalise avec Pièces courtes 1-9 sa première mise en scène, sous la forme d’un programme théâtral qui interroge les conditions minimales de sa propre réalisation. Créé à l’automne 2016, Dictionnaire de la musique prolonge ce questionnement du théâtre et de ses ressources par la présence et l’histoire d’autres médiums. La Naissance de la tragédie, son dernier spectacle a été créé à l’automne 2018 et sera notamment repris cette saison, dans des lieux non théâtraux (foyers de jeunes travailleurs, lycées, collèges, centre sociaux).
En janvier 2020, il créera Idées musicales, un récital dans lequel il cherche à produire une écriture musicale que le théâtre seul rendrait possible.

 

Il est artiste associé à la Ménagerie de verre (Paris) pour la saison 2016-17 et à la Commune – CDN d’Aubervilliers depuis septembre 2016.

GRAND CONCERT

Répétitions en public, les vendredi 20 et samedi 21 septembre, Festival Musica à Strasbourg
Pièce performative, création les jeudi 5 & vendredi 6 décembre à 19h30, La Pop

 

IDÉES MUSICALES

Grand format, création le vendredi 17 janvier 2020 à 21h, Théâtre de l’Aquarium

 

En tournée sur la saison 2019-2020 / 2020-2021